Pénombre

Prince Dethmer Nzaba nous offre sa presation de danse, mélange entre le Buto japonais et des danses de son pays natal : le Congo. C’est avec cette création qu’il remporte le concours Danse Afrique Danse en 2010. Je tiens à remercier Prince Dethmer Nzaba, ainsi que le Théâtre du Tarmac de la Villette pour m'avoir autorisé à prendre ces clichés.
  • Date: 2011
  • Location: Tarmac de la Villette
  • Camera: Canon 400D

Pénombre / Congo

La  pénombre  qu’anime  de  sa  danse  Prince  Dethmer  Nzaba  en parcourant une ligne lumineuse est un refuge, point de ressourcement d’énergies contrastées propres à mettre en jeu « la dualité entre le jour et la nuit, entre l’homme et son ombre, entre le corps et l’esprit, entre la vie et son environnement. Deux en apparence, un en essence. » Accessoires élevés au rang du symbolique, des feuilles étalées au sol, tombées de l’arbre de la connaissance, et une calebasse remplie d’une pâte blanche dont le danseur se recouvre au terme d’un solo marqué par la puissance et la retenue des gestes, l’osmose parfaite entre le corps en mouvement et l’espace qu’il déploie, déroule ou absorbe. Jusqu’à la force expressive du mouvement final, proche du butô, autre « danse des ténèbres ».

Texte du site officiel www.danse-afrique-danse.org

Related Projects